Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

La vie de nos différentes sections

LE TRAIN VIOLET EN AG A MAUBEUGE

L'Assemblée Général de la section "Train Violet" s'est tenue le 28 septembre 2013 à Maubeuge.

Accueillis par un café et d'excellentes tart' al chuc, les participants ont pris place dans la salle paroissiale Saint François. Henri, Arlette, Philippe, notre aumônier Bernard Descarpentries ainsi qu'Anne-Marie du train Orangé et Danielle du train Rouge nous avaient fait l'amitié de se joindre à nous.

Patrick remercia les présents et les invita à excuser tous ceux qui, n'ayant pu se rendre disponibles, avaient eu la délicatesse d'informer de leur absence. 

Après un temps de prière introduit par une courte vidéo sur le thème de "Lourdes, porte de la Foi", ce fut le rapport d'activité. 

 

Si la récollection au Sacré-Coeur et le pèlerinage de mai à Banneux ne suscitèrent pas de commentaires particuliers, il n'en fut pas de même pour le pèlerinage d'août à Lourdes. 

 

Nous y avions accompagné 42 malades, dont une dizaine demandant une prise en charge très lourde. Les hospitaliers et hospitaliers de notre section n'étaient pas assez nombreux, n'avaient pas tous la robustesse physique nécessaire et manquaient des compétences techniques pour manipuler certains malades. Néanmoins le service aux malades pût être assuré grâce au grand dévouement de beaucoup, à l'apport des jeunes anciens du groupe Marthe et Marie, notamment de ceux déjà professionnels de santé ou en fin de formation,  à la solidarité des autres sections, particulièrement de l'Orangé, ainsi qu'à  l'aide de l'équipe de la société Saint-Vincent de Paul en gare de Maubeuge. Dans ce contexte, des hospitaliers et hospitalières ont souligné la grande fatigue de beaucoup et ont déploré une ambiance un peu tendue ou des comportements individuels quelques fois discutables. Une conclusion de ces échanges est qu'il faudra veiller autant que faire ce peut, à n'inscrire que les malades que nous pouvons accompagner dans de bonnes conditions, tant pour eux-mêmes que pour les hospitaliers. Jean-Francois Godbille rapporta les problèmes rencontrés à  l'embarquement des malades et du matériel et fit des suggestions d'amélioration de ce service. Suite à  une question sur les horaires de lever, Henri rappela que nous sommes plusieurs pèlerinages à Lourdes et que nous sommes tributaires des arbitrages décidés par les sanctuaires. Bernard Descarpentries nous dit qu'il insistait souvent pour que le programme de chaque jour ne soit pas trop chargé. À ce sujet, il fut souligné combien les temps libres dans les sanctuaires sont appréciés...même s'ils demandent une grande mobilisation de tous pour l'accompagnement. 

 

Notre trésorière, Bernadette, présenta le rapport financier. Le déficit d'exploitation, dû au volume d'aides accordées à des pèlerins malades, est toutefois à minorer des règlements encore attendus des malades. Trop nombreux sont ceux qui se font prier pour payer. Certains ne paieront même jamais, malgré les relances et les propositions d'arrangement. Cette situation est devenue intolérable. Désormais, tout malade n'ayant pas réglé son pèlerinage, ou n'ayant pas discuté sérieusement avec nous d'un étalement ou d'un besoin réel d'aide, 10 jours avant le départ ne partira pas. Il est important de préciser quand même que le fautif n'est pas toujours le malade lui-même mais son entourage ou sa tutelle. 

 

La présentation de l'agenda 2013-2014 ne donna pas lieu à discussion. Patrick insista sur le fait que l'assemblée générale de l'hospitalité est organisée le 2 février par le train Violet et qu'il compte sur la participation active du plus grand nombre pour le bon déroulement de cette journée. 

 

L'assemblée générale fut suivie de la messe paroissiale et d'un repas bien sympathique pour une quarantaine de participants. 

 

Article publié par Hospitalité • Publié Lundi 14 octobre 2013 • 1926 visites

Haut de page